InterAACtionBox-AFSR

Contexte et problématique

La communication alternative et améliorée regroupe toutes les méthodes de « communication proposées au patient qui ne possède aucune parole, ou dont l’expression est inintelligible, ou bien encore dont les troubles spécifiques sont si importants qu’ils l’empêchent d’atteindre un niveau efficace de communication ». (Brin et coll., 2011)

Ce sont donc quasi exclusivement des méthodes de communication non verbale qui s’appuient un codage de l’information, un canal d’échange et un décodage de l’information pour le récepteur.

Le codage et le décodage des informations est aujourd’hui majoritairement basé sur des pictogrammes qui permettent d’exprimer des informations intelligibles pour le récepteur et l’émetteur.

Dans le cas du polyhandicap, consubstantiel d’une déficience intellectuelle sévère, l’accès à ces communications nécessite une phase d’apprentissage et de maîtrise du canal de transmission. Cette phase particulièrement importante permet de familiariser l’enfant et lui faire prendre conscience de ce canal.

C’est en raison de cette phase d’apprentissage indispensable que les outils informatiques permettant une modularité dans la présentation et la mise en place de « serious game » permettant d’associer des acquis à des phases de jeu.

L’AFSR investit dans de la recherche appliquée pour développer une solution logicielle libre et collaborative parfaitement intégrée à une interface matériel spécifique.

Ce travail s’effectue en collaboration avec l’Université Grenoble Alpes et le LIG.

Cet outil de communication intégré et open source doit permettre de mettre la communication alternative simple et intégrée à la portée de tous.